Bonne journée (article mis en avant)

... .
.

livres….Mon profil sur Babelio.com..

 

Vous avez des problèmes avec votre site ou votre blog lié à la plateforme WordPress.com ? Je vous conseille de poser votre question à cet endroit :
https://fr.forums.wordpress.com/forum/assistance/
Ne pas confondre avec un site auto-hébergé sur son pc comme les hébergeurs 1&1, OVH, etc….. La plupart des informations trouvées sur internet ne citent que les solutions pour ces sites auto-hébergés avec un langage PHP, …..

Mis à jour de cet article le 15-11-2018

……

.

Photo du mois d’avril 2019 – #46 – En avril ne te découvre pas d’un fil

et

Ce mois ci c’est Lilousoleil qui propose le sujet :


 

Un grand merci pour vos visites du mois dernier. 🙂 Pas trop devant le pc. Aujourd’hui, je ferai davantage de visites, j’essaierai. (toujours mes problèmes de station assise prolongée).
La photo que j’avais choisie ne me plaisait pas, j’ai donc ce matin, mis Minouche a contribution pour jouer avec le fil et le PQ trouvé comme jeu sur internet et fabriqué par moi-même. J’ai fait pareil sur le même meuble dans le couloir avec une récupération de trois rouleaux. Là elle vient de taper dessus avec ses pattes d’où le flou du carton au bout d’un fil de corde sisal. Sa caisse de transport un vrai lieu de jeux. 🙂
Elle a été opérée le mois dernier pour être stérilisée, d’où le manque de poils sur son joli ventre de six mois.

 Qu’ont trouvé nos ami(e)s photographes pour ce thème ?  😉

Morgane Byloos Photography, Xoliv’, Amartia, Mamysoren, Angélique, Laulinea, Lavandine, Sous mon arbre, DelphineF, Josiane,
Akaieric, FerdyPainD’épice, Krn, Blogoth67, Céline in Paris, J’habite à Waterford, Gine, magda627, Julia, Pink Turtle,

Tambour Major, Nanouk, Gilsoub, Alexinparis, Danièle.B, Pat, Renepaulhenry, Who cares?, Josette, Nanie,
Cara, Frédéric, Lilousoleil, Brindille, Laurent Nicolas, Mirovinben, Philisine Cave, Jakline, La Tribu de Chacha, Pilisi,

Christophe, Cocazzz, Aude, Cynthia, Escribouillages, Betty, écri’turbulente, El Padawan, Lau* des montagnes.

Journal de brindille du 26-03-2019

Bon mardi à tous,

Je me fais rare depuis décembre dernier, le 4 exactement. Le jour où nous sommes allés chercher Minouche trois mois à Blaye chez une dame bénévole qui s’occupe de les donner après récupération dans les quartiers de cet endroit, abandonnés. J’avais vu sa photo et j’avais craqué.


.
Aujourd’hui :

.
En revenant, un accident expliqué dans un article à ce sujet. La réparation en attente fut longue, soit au mois de février. Là j’ai cette fois-ci une voiture de remplacement. Un mois après, accident dans le parking, super idiot, où je ne suis nullement responsable. Conclusion, carrosserie de droite et de gauche quasiment neuve.

Durant ce premier trimestre beaucoup d’événement presque journalier souriants ou un peu moindre lorsque le dos se rappelle à soi. L’ostéopathe fait bien son travail. A croire que mars soit un mois dans ce sens, la fille aînée de mon mari est alitée à cause d’une sciatique carrément coincée entre deux vertèbres sans plus aucun coussinet entre les deux. Mon mari a dû subir une sacrée forme de lombalgie. Deux visites chez le kiné et voilà que cela va beaucoup mieux. Quant à moi, cela voyage, et je m’habitue à vivre avec ces maux qui se déplacent. La personne que je vois est très efficace, trop mal aux côtés du bassin. (Ce n’est pas celui d’Arcachon, quel dommage pour le bien et non le mal 😉

Beaucoup de rires ici, de la vie avec Minouche. Des projets de voyage. L’homme a dit oui à mes propositions. De toute manière, je veux me fixer un trajet en Europe, avec lui ou sans, et nous arrêter là où c’est intéressant pour nous, mais aussi pour moi. 😉 

Je lis beaucoup, regarde des documentaires et aussi vais de temps en temps que dans les mails.
Minouche ne permet pas du tout de rester sur le pc portable. Trop curieuse la coquine. 

Aujourd’hui, visite chez le véto pour la deuxième fois. Minouche sera stérélisée. Nous l’avons emmenée à deux pas de chez nous, (ça c’est pratique) pour la future opération à 8,15h. Elle était la première. J’ai beaucoup échangé avec la dame chez qui je suis allée la chercher (sa maman d’adoption 🙂 ) Une femme super gentille qui m’a bien tout expliqué en complément de ce que j’ai lu sur internet. Nous irons la chercher ou bien moi toute seule cet après-midi. Elle sera un peu dans le cirage, tout dépendra de sa personnalité. Quel calme ici. C’est étrange.

Je suis allée en Belgique voir la famille chez  mon fils. Mon petit-fils se préparait à chanter le mardi soir dans une comédie musicale, très bien faite et il y a de quoi raconter pour cette belle initiative orientée sur notre planète.
J’y ai vu dans une autre commune au sud de Dworp, à Enghien, l’aînée de mes petites filles, bientôt 27 ans. Cela faisait trois ans en été que nous ne nous étions plus vues en-dehors de WhatsApp. Qu’est ce qu’elle peut me faire rire et tout récemment par téléphone, avons imaginé que j’irais me présenter aux sélections de the Voice pour chanter une version d’une chanson de Charles Aznavour mi-rap, mi-chanté façon personnelle. Nous avons imaginé toutes les deux mon habillement. Elle m’a bien fait pleurer de rire. Trop drôle vraiment. Pour son petit garçon qui va avoir sept ans. La vie de ce petit si triste. En Belgique, c’est comme en France, le mode social pour la défense de l’enfant, complètement nulle. Son père un pervers-narcissique de première catégorie, qui renvoie à ce petit une si mauvaise image de sa maman. Bref, d’une telle manipulation. Une honte. Cela fait sept ans qu’elle se bat pour son garçon et à ce jour encore rien de concret. (Ceci est très résumé et passe au-dessus de bien des détails administratifs et autres.)

J’ai fait récemment pas mal de photos dans le quartier avec ce beau soleil printanier. 🙂
Elles sont encore dans mon apn, et aussi sur mon tel portable pour Minouche ou mon petit-fils qui a eu des aventures costaudes aux skis fin février, avec une virée en hélico avec sa maman, après une chute avec ses skis. Ma belle-fille heureusement avait vu que cela ne pourrait pas être trop grave. N’empêche que les secours ont fait super bien leur travail et il s’en est sorti avec pas mal de contusions. Il a eu le courage de remonter sur ses skis quelques jours après et a pu passer son concours deux étoiles. Je ne sais à quoi cela correspond, je ne l’ai pas encore eu au téléphone. Le week-end dernier il se trouvait à Londres avec ses parents, une cagnotte pour son anniversaire de fin décembre (dix ans). J’attends qu’il me raconte tout cela. 🙂

Je pensais être concise, et voilà que j’ai ratissé large 🙂 
Minouche pas là et je puis enfin m’étendre plus longuement sur quelques événements et il en manque encore.

Entre les maux de dos, mon voyage, Minouche, mes lectures, la télé, quelques déplacements à pied ou en voiture, même plus moyen d’aller également aider sur le forum d’assistance. Je privilégie de loin pour le moment ma vie réelle et de temps en temps vient m’égarer chez l’un(e) ou l’autre. Le hasard uniquement dans mes abonnements.

Pour Gisèle, j’espère relever pour une fois son jeu des citations. 😉

Un grand merci pour vos commentaires, vos visites. ❤ de tout coeur.

 

Tiramisu

Mon dessert préféré et très bien expliqué. Miam, miam. A la place du biscuit, je mets des boudoirs trempé dans du café très fort et un peu de rhum. 

Les astuces de Grand- Mère

Le Tiramisu est un dessert léger et onctueux à base de mascarpone et de café. Pour préparer cette recette venue d’Italie, il faut réaliser en premier lieu le biscuit, puis monter la crème et enfin dresser ce délicieux gâteau italien.

Voir l’article original 200 mots de plus

Photo du mois de mars 2019 – #45 – La poésie cachée

Ce mois ci c’est Jakline qui propose le sujet :

« La poésie cachée dans notre quotidien »
Une lumière, un paysage, un regard, ….chacun de nous a SON idée de poésie, son ressenti. Une photo va peut-être nous révéler aux autres !!!



C’était la fin du mois dernier, et dans ce buisson que j’ai longé, j’y ai vu l’arrivée du printemps, magie renouvelée chaque année et représentée par ce bourgeon de verdure. J’aime particulièrement cette saison où la nature s’éveille. A chaque pas, la poésie s’invite dans le cœur sous forme d’une belle musique de reconnaissance. Les mots s’invitent, se cachent, et jouent avec la lumière du soleil plus haut dans le ciel.

 Qu’ont trouvé nos ami(e)s photographes pour ce thème ?  😉

Sous mon arbre, Pat, Julia, Brindille, Alexinparis, Gine, J’habite à Waterford, magda627, Josiane, Jakline,
Marie-Paule, Frédéric, Cara, Laulinea, Nanouk, Philisine Cave, Lavandine, FerdyPainD’épice, Bubble gones, Eurydice,

Christophe, Giselle 43, Laurent Nicolas, Céline in Paris, Pilisi, Morgane Byloos Photography, Tambour Major, Krn, Akaieric, Nicky,
Who cares?, DelphineF, Xoliv’, Blogoth67, Danièle.B, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Nanie, Betty, Angélique,

El Padawan, écri’turbulente, Mamysoren, Renepaulhenry, Josette, Mirovinben, Gilsoub, Lilousoleil.

Se détourner du temps (Roberto Juarroz)

En passant au hasard chez notre messager des poèmes, voici un poème qui m’interpelle. Il me parle, avec à la fois de la joie, de la tristesse, des os qui craquent, d’autres maux qui s’installent. La nature est immuable et le printemps à notre porte nous apporte un regain, comme la sève dans les arbres. De la joie dans le coeur. Quel bonheur que ce sentiment lorsque la saison s’en vient. Je l’aime celle-là. En attendant que coulent les heures, je fais des projets encore. C’est revigorant.

Arbrealettres


Illustration: Gilbert Garcin

Se détourner du temps,
déjouer le compte-gouttes de l’âge
et déchirer le suaire
des minutes répétées comme des abeilles.

Comment fouler le temps
et marcher sur lui
comme sur une plage
dont la mer s’est séchée ?

Comment sauter sur le temps
et avoir pied dans le vide
et son absence creusée ?

Comment reculer dans le temps
et raccorder le passé
à tout ce qui fuit ?

Comment trouver dans le temps l’éternité,
l’éternité faite de temps,
de temps congelé dans les gosiers les plus froids ?

Comment reconnaître le temps
et trouver le fil inconnu
qui coupe ses moments
et le divise toujours
justement au milieu ?

***

Desconocer el tiempo,
desbaratar el cuentagotas de la edad
y rasgar el sudario
de los minutos repetidos como abejas.

¿Cómo pisar en el tiempo
y caminar por el
como sobre una playa
cuyo mar se ha secado?

Voir l’article original 83 mots de plus

Imagecitation 42

Un jeu de chez Gisèle ou Jazzy que beaucoup connaisse ou pas. Ceci pour avoir le lien pour moi-même et essayer d’y trouver quelque chose pour ces belles photos et citations. 🙂 Pour y participer rv sur son blog ou site. 😉

le bon coté des choses

getattachment_thumb

PA123266

IMGP9128

P1300598

P3043727

Voir l’article original

Juppé victime gilets jaunes

Un article où je n’ai pas pu m’empêcher de mettre mon grain de sel, que j’ajouterai en commentaire sur mon blog. Comme les commentaires sont modérés autant chez roijoyeux que chez moi 🙂

Roijoyeux

Habitant depuis très jeune (près de) Bordeaux, « belle endormie » qui a été réveillée, dynamisée et rendue magnifique par son maire (depuis 24 ans) Alain Juppé, j’ai tendu l’oreille lorsqu’est passée ce matin sur Europe 1 la chronique de Catherine Nay, qui m’a brisé le coeur…

Europe 1 le 16 février 2019, 08h42

(…) En septembre, Juppé disait qu’il allait rester [à la mairie de Bordeaux]. Mais depuis décembre, il tenait un autre discours, craignait, à 73 ans, le mandat de trop. Entre temps, les « gilets jaunes » sont entrés à Bordeaux.

Ludovic Martinez, son directeur de cabinet, qui tous les samedis depuis trois mois suivait à ses côtés sur les écrans sécurité de la ville la progression des manifs, l’a constaté.

Alain Juppé était très affecté de voir ces hordes sauvages, parfois jusqu’à 7.000 personnes – 90% viennent de toute la région – abîmer sa ville qu’il a tant embellie parce…

Voir l’article original 297 mots de plus

Photo du mois de février 2019 – #44 – Faire de sa ville…….

Ce mois ci c’est Julia qui propose le sujet :

Faire de sa ville sa prochaine destination de voyage !
Parcourez les rues de votre ville comme si c’était la première fois et attardez-vous sur des détails. Levez les yeux pour découvrir votre ville sous un nouvel angle ! Et partagez vos découvertes avec nous.


(Désolée de ne pas être passée sur les blogs le mois dernier, je suis très peu devant mon pc en ce moment.)Bordeaux et son miroir sous un ciel bleu. Actuellement pas d’eau, un ciel bleu oui 🙂 . C’est la raison pour laquelle je suis allée chercher cette photo dans mes archives. Sur ce site, pas mal de photos de Bordeaux.

Photos du miroir ICI
Ainsi que sur mon blog précédent.
D’autres photos de Bordeaux :
ICI
sur ce site.
Chez Filamots :

ICI

 Qu’ont trouvé nos ami(e)s photographes pour ce thème ?  😉

Josette, Laulinea, Marie-Paule, Danièle.B, Gine, DelphineF, Giselle 43, Nicky, Akaieric, Alexinparis,
La Tribu de Chacha, Céline in Paris, Dr. CaSo, Josiane, Krn, Nanouk, Pilisi, Cara, Amartia, Frédéric,

J’habite à Waterford, Escribouillages, Angélique, Tambour Major, Nanie, Renepaulhenry, magda627, Morgane Byloos Photography, écri’turbulente, Pink Turtle,
Brindille, Gilsoub, Philisine Cave, Lavandine, Lilousoleil, Blogoth67, Eurydice, Bubble gones, FerdyPainD’épice, Sous mon arbre,

Mamysoren, El Padawan, Xoliv’, Christophe, Jakline, Julia, Laurent Nicolas, Aude, Who cares?, Mirovinben.

Pourquoi ne comprennent-ils pas ?

En passant, une pincée de politique. 

Twitter, Facebook, et autres réseaux sociaux.

Pourquoi ces personnes élues ou autres n’arrêtent-elles pas de se plaindre des uns et des autres, de tout ce qui est posté sur les réseaux sociaux. Principalement les deux premiers. Tous sont des élus, personnes médiatisées.

Très sincèrement, ils n’ont qu’à ne plus y aller au lieu de se plaindre. Qu’en est-il devenu de leur esprit, leur libre arbitre ? Ont-ils tous perdu le sens de la réalité ? De la vie réelle ? Les mots sont volatiles.

A l’instant, une personne a perdu « des millions de followers (suiveurs) ». Je crois rêver. Ils se plaignent d’être harcelés ? Qu’ils s’en aillent point barre, qu’ils bloquent lesdits harceleurs, trollers et cie. Je n’ai aucun état d’âme sur toutes ces plaintes politiques dont les médias n’en font que de gorges chaudes à longueur de journal télévisé ou autre rubrique. Pourquoi ces moyens ont-ils dépassé toute autre forme de communication ? Je ne comprends pas et cela me dépasse. Pour aller plus vite ? Admettons. Je me dois de constater le résultat. Ce ne sont que nids de vipères, injures, menaces, et j’en passe. Je connais les échanges pour les avoir lus avant que ces comptes voient le jour chez Youyou dans Q.R. La virtualité alliée à la notion d’anonymat génère chez l’individu une explosion des sentiments les plus bas de violences.

La guerre des mots.

C’est ainsi que je me dois de voir cela. A vomir.
Quel est l’avenir de mes enfants et petits-enfants dans ce monde ?
J’avais juste envie d’écrire ces quelques mots qui me trottent en tête à cet instant T.

Merci de m’avoir lue. 🙂
(Vous n’êtes pas obligés d’être d’accord avec moi 😉

La Mort donne un sens à l’Objet (Emily Dickinson)

Un poème sur la transmission de nos ascendants. Je me souviens de livres de maman, du dé à coudre, et ai gardé comme dit dans ma réponse chez le messager des poèmes, un petit ouvrage fait main pour y mettre les aiguilles à coudre.

Arbrealettres


La Mort donne un sens à l’Objet
Sur quoi l’OEil eût glissé
A moins qu’un Être disparu
Tendrement nous supplie
De penser devant de petits ouvrages
Au Pastel – ou en laine –
«C’est le dernier qu’ont fait Ses doigts » —
Si diligents avant –

Que le Dé ne pèse trop lourd –
Que les points ne cessent – d’eux-mêmes –
Alors on l’a rangé parmi la Poussière
Sur les étagères du Placard –

J’ai un Livre – offert par un ami –
Dont le Crayon – ici et là –
A coché tel passage qu’Il aimait –
Au Repos – sont Ses doigts –

Aujourd’hui – je le lis – sans le lire –
Les Larmes m’interrompent –
Effacent les Gravures
À Réparer, hors de Prix –

***

Death sets a Thing significant
The Eye had hurried by
Except a perished Creature
Entreat us tenderly

To ponder little…

Voir l’article original 97 mots de plus

Photo du mois de janvier 2019- #43 – Drôle de machine

Ce mois ci c’est Amartia qui propose le sujet :

Drôle(s) de machine(s)

Cette année là lors du carnaval des deux rives à Bordeaux, j’en ai vu de drôles de machines. Elles m’ont, à l’époque bien fait rire. 🙂

 Qu’ont trouvé nos ami(e)s photographes pour ce thème ?  😉

Betty, Morgane Byloos Photography, Julia, Mamysoren, Lilousoleil, Pat, Blogoth67, Renepaulhenry, Philisine Cave, Xoliv’,
Giselle 43, Aude, Who cares?, Gilsoub, écri’turbulente, Mirovinben, Amartia, Nanouk, Christophe, Dr. CaSo,

Sous mon arbre, Lau* des montagnes, Pilisi, Jakline, J’habite à Waterford, Krn, Céline in Paris, Brindille, Escribouillages, Cara, Frédéric,
Josiane, Nicky, magda627, Tambour Major, Gine, Laurent Nicolas, Akaieric, Lavandine, DelphineF, Marie-Paule,

Alexinparis, Danièle.B, La Tribu de Chacha, Eurydice, Nanie, El Padawan, FerdyPainD’épice.

Joyeuses fêtes et bonne année 2019.

J’avais fait il y a quelques week-end, une composition ikebana déjà mise sur un autre article.
A tous ceux et toutes celles qui me connaissent via ce blog, ainsi que les visiteurs que je remercie pour leurs passages, je profite de cet article pour vous souhaiter 

 

Source : Internet. Gambas sautées à l’ananas.

Que ce soir ou demain vous apporte des petites ou de grandes joies, même solitaire pour les personnes qui le passent isolées. Suffit juste de penser à soi et de se faire plaisir en ces jours.

 

 

 

……..

.