Film documentaire : Le bouton de Nacre de Patricio Guzman

Une histoire bouleversante sur les premiers habitants de Patagonie, cinq groupes, arrivés il y a dix mille ans dont il ne reste à ce jour qu’environ dix habitants. Une histoire entre les liens qu’ils entretenaient entre l’eau, le ciel, le langage, les sons de l’eau, l’osmose avec le cosmos.

Surtout sur l’histoire de ces peuples qui ont existé dans ce bout de terre si inhospitaliers qui ne demandaient rien qu’à vivre en osmose où le mot Dieu n’existait pas. Ils s’étaient habitués à cet endroit si hostile jusqu’au jour où un navire Anglais est arrivé…… la suite dans le film documentaire.

Pourquoi faut-il que ce qui vit différemment de nous, doit se soumettre à notre mode de vie, de pensées, d’habitat, parce que différent ? L’inverse est vrai aussi. Je pense aux grandes invasions depuis que les migrations ont commencé au début des territoires de la terre.

Ce film m’a fait découvrir un fait que j’ignorais dans cette région si lointaine. Quel goût d’amertume, de révolte, de colère en écoutant les mots, les faits. Cela me ramenait à ce qui c’est passé en Australie il y a très longtemps. Un article à faire et dont une partie se trouve sur le bureau de mon pc à Blaye.

Je ne sais si tout le monde pourra voir se film-documentaire ? En cherchant peut-être dans votre côté du
monde ?

https://vimeo.com/ondemand/boutondenacre

En passant en revue via le moteur de recherche, il n’y a rien à ajouter. Juste quelques sites qui donnent une géographie plus complète de la répartition de tous ces groupes.

http://www.christianclot.com/index.php/hielo-indiens

Ou alors pour du tourisme dans un mode lucratif pour les organisateurs.

Dans ce film il est surtout question des Kaweskars en mauve sur la carte.
Cette histoire rejoint à la lecture d’un merveilleux livre d’Isabelle Autissier, L’amant de Patagonie (prix Maurice Genevoix 2013) où j’ai pu y retrouver dans ce film-docu, ce que j’y avais lu grâce à cette grande voyageuse.

4 réactions sur “Film documentaire : Le bouton de Nacre de Patricio Guzman

    • Ces colonisations, ces invasions en retournant dans notre histoire, celle d’ailleurs qui est passée assez récemment sur Arte et sur les grandes migrations sur le globe, effectivement, à titre de découvertes oui, non pas à titre de soumission au nom de s’approprier l’espace, de soumettre des individus à des idées qu’ils n’ont pas. De les réduire à l’état d’esclaves, les priver de liberté au nom de quoi donc ? Suprématie de ce pouvoir qui est dans l’être humain. Pfff !!! Sans oublier les guerres de religion, où pour l’instant, nous entrons dans une nouvelle ère, avec une planète en pleine mutation. Vu dernièrement un excellent documentaire sur Arte, scientifique à souhait, sur l’impact du déplacement des pôles, du magnétisme de la terre qui nous protège des colères du soleil. Sinon nous grillerions 😦 Quant aux voisins ? Déjà que dans la ou les familles c’est si difficile, les voisins, c’est si immonde en entendant certains conflits qui frisent le grotesque. Hélas pour les personnes qui doivent les subir, c’est inhumain. Je ne comprends pas.

C'est gentil d'y avoir pensé, merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.