La Mort donne un sens à l’Objet (Emily Dickinson)


Un poème sur la transmission de nos ascendants. Je me souviens de livres de maman, du dé à coudre, et ai gardé comme dit dans ma réponse chez le messager des poèmes, un petit ouvrage fait main pour y mettre les aiguilles à coudre.

Arbrealettres


La Mort donne un sens à l’Objet
Sur quoi l’OEil eût glissé
A moins qu’un Être disparu
Tendrement nous supplie
De penser devant de petits ouvrages
Au Pastel – ou en laine –
«C’est le dernier qu’ont fait Ses doigts » —
Si diligents avant –

Que le Dé ne pèse trop lourd –
Que les points ne cessent – d’eux-mêmes –
Alors on l’a rangé parmi la Poussière
Sur les étagères du Placard –

J’ai un Livre – offert par un ami –
Dont le Crayon – ici et là –
A coché tel passage qu’Il aimait –
Au Repos – sont Ses doigts –

Aujourd’hui – je le lis – sans le lire –
Les Larmes m’interrompent –
Effacent les Gravures
À Réparer, hors de Prix –

***

Death sets a Thing significant
The Eye had hurried by
Except a perished Creature
Entreat us tenderly

To ponder little…

Voir l’article original 97 mots de plus

14 réactions sur “La Mort donne un sens à l’Objet (Emily Dickinson)

    • Bonsoir Renée, J’ai constaté qu’il y a deux manières de recevoir les news. Ou par le lecteur ou par l’avis à l’inscription à l’abonnement mis en-dessous d’un article. En ce qui concerne, le bouton suivre, tous les nouveaux articles seront visibles dans le lecteur.
      Il y a encore un autre moyen que j’ai constaté et il s’agit de mes abonnements persos. Constat que j’ai découvert la semaine dernière en allant dans mes abonnements et leur gestion. Tu vas dans le lecteur et ensuite gérer. Si tu as cette élément visuel sur ton site ou blog. Tu tapes dans Recherche sur la page d’accueil le titre de mon blog ou site. A droite tu vas dans Réglages et là tu verras, ce qui est sélectionné, soit le bouton mis à droite. Tu recevras une notification dans tes mails à l’abonnement. Tu n’auras rien à faire. Bisous. Gene

    • Bonjour Colette, Nous en avons en effet. Lorsque les familles sont éclatées, il est difficile parfois d’en avoir pour un soupçon de transmission filiale, et d’histoire généalogique. C’est important. Bisous et bon dimanche.

  1. Bonjour brindille33,
    Tellement vrai, moi aussi j’ai des petites choses qui me parlent de ceux qui ne sont plus là. Mais je les regardent avec un sourire car ils me rappellent d’heureux moments.
    Douce soirée à vous ! 🙂

    • Bonsoir Fanfan. Je me doute pour les souvenirs heureux. Ce souvenir de couture maman l’utilisait, surtout ma grand-mère maternelle qui venait tous les mercredi pour venir coudre, repriser, raccommoder, raccourcir, renforcer les boutons sur les nouveaux vêtements ou ceux prêts à lâcher. A l’époque, c’était une autre époque, dans ce domaine. Je couds encore de la même manière pour certaines petites choses. J’aime bien. 🙂 Bonne soirée. 🙂

C'est gentil d'y avoir pensé, merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.