Notre astuce contre le démarchage téléphonique

Démarchage-téléphonique-442x300

Il fut un temps, c’était au début de ce harcèlement où nous avons eu ce genre de démarchage, nous avions des propositions de cadeaux qui se sont avérés insignifiants. Ces r.v. aboutissaient ensuite à aller chercher ces cadeaux et ensuite devoir écouter   un vendeur faisant son travail pour essayer de nous vendre ou un voyage, salons ou autres meubles. Nous avons donc fini par refuser et demander de nous rayer de leurs listes. Même pour des paniers de dégustations 🙂
Actuellement nous ne recevons plus que très rarement ce genre d’appel et ne se résument qu’à de rares demandes de dégustations de vins que nous refusons.

Nous évoquons le prétexte que nous ne pouvons plus boire de vins….minces…..nous sommes gravement malades tous les deux. Lol ou rire

La situation au fil des années devenant grave mais non désespérée, nous avons réfléchi pour ne plus être ennuyé jusqu’à trois fois par jour. J’ai alors trouvé une excellente astuce. Idea

Renverser la situation en posant nous-même les questions.

Voici l’exemple :
Dring

– Allo
– Monsieur G….S…. ?
– Oui
– Blablabla
– Vous êtes quelle société ?
– Blablabla
– Pouvez-vous nous donner le nom de votre société ?
– Les Assurances Mutuelles ……ensuite incompréhensible
– Pouvez-vous répéter ?
Répétition plus claire ensuite monsieur ou moi nous enchaînons
– Vous société est située à quelle adresse ?
– A Paris
– Où à Paris ? A quelle adresse ?
Réponse dans le vague
– A quelle adresse se trouve votre société ?
Bien souvent on arrive pas à ce stade et la société a déjà raccroché.

Il arrive que la personne insiste donne une adresse, vérifiée immédiatement sur le pc.
Adresse bien souvent inexistante.
– Je ne connais pas votre adresse, vous êtes sûr (e) que c’est bien la bonne ?
– Oui c’est bien la bonne.
Ensuite échange sur la véritable adresse que la personne les trois/quart du temps ne peut pas donner. Et en ultime recours la question qui fait mouche à tous les coups.

– Quel est votre numéro de siret ?

Et là c’est le mot magique où cela raccroche. Pourquoi ?
Parce que nos questions ne sont posées qu’à des intermédiaires qui ne connaissent rien à toutes les questions que nous posons. Eux ont une feuille et ne font que lire ce qu’ils ont devant eux.
Nous restons polis, et précisons que nous n’avons rien contre la personne elle-même. Que nos questions concerne la société pour laquelle ils travaillent. (Sur ce coup là, nous sommes soudain devenus complètement ignare rgb-lol-emoticon

Cela paraît un peu long de prime abord, mais ensuite ils rappelleront au minimum une fois. Cela fonctionne très bien. C’est du moins ce que nous avons constaté.
Sauf une ou deux sociétés du coin agences immobilières avec lesquelles nous échangeons simplement. Ils demandent seulement si nous voulons acheter ou vendre un bien. Ce n’est pas bien terrible ce truc là. 

demarchage-telephonique

Pour terminer une petite vidéo que j’ai trouvé amusante un peu sur le même sujet de dissuasion pour rire.