En attendant 2021

En attendant le premier janvier 2021, j’aimerais vous souhaiter à toutes les personnes qui viennent ou venaient une année à venir
meilleure que la précédente. Les circonstances ne sont pas folichonnes. J’espère que toutes les personnes chez vous ou dans votre entourage vont bien et n’ont
pas été touchées par cette cellule intrusive. 
Il ne s’agit pas de ces charmantes grâces qui se sont insérées dans ce texte, mais une cellule jolie à voir de l’extérieur sous un microscope, et qui nous ennuie comme ce n’est pas possible. Je parlerai de moi un peu plus tard, et expliquer ce grand silence de ma part. Je n’ai pas été malade, nullement, ni GG. Nous avons les bobos de notre âge et pour ma part une tendinite au talon d’Achille qui me cause bien du souci. Sinon, c’est la valse des lectures de livres. Les listes dans les widgets ne sont plus à jour. 🙂 🙂

Comme nous étions quelque peu confinés, nous n’avons pas changé nos habitudes. Le masque en plus et cet « ausweiss » qui m’agace souverainement. Je suis attristée que les petits commerces paient un lourd tribu au profit des grandes surfaces et autres en ligne. Je suis triste que les restaurants soient fermés, cela nous aurait fait plaisir de nous offrir un bon repas. Tant pis, nous l’inventerons à la maison, comme d’habitude avec du foie gras et des coquilles Saint-Jacques. Cette fois ci le foie gras, j’y ai mis le prix tant pis. 
Le grand-père des deux filles et du garçon de GG, ceci du côté maternel vient de décéder cette nuit à plus de quatre-vingt-dix ans de vieillesse. Cela nous avait été annoncé depuis le début de ce mois. Il se sera sans doute éteint dans son sommeil.  La nouvelle est arrivée ce matin .  
J’ai hâte de pouvoir partir en voyage par les chemins, ceci au printemps. Attendons de voir venir. Nous profitons de chaque jour qui passe du mieux que nous pensions et envoyons les statistiques au diable et tous les « connaisseurs » qui n’y connaissent rien. Ceci, ce n’est qu’avec moi-même que je partage cette pensée. La bêtise n’a parfois de limite et je regrette que Coluche ne soit pas là pour commenter tous ces charabias. Il nous ferait bien rire à sa manière. 

L’aînée de mes petites-filles Sarah a trouvé un appartement trois chambre là où elle habite. Voilà une bonne nouvelle de fin d’année. Elle déménage le 15 janvier et m’a annoncé ce matin celle-ci avec le lien du superbe duplex avec une immense terrasse le long des murs du château d’Enghien, ancien domaine du Baron Empain. Je suis heureuse pour elle. Elle quitte une maison de classe énergie G pour une classe énergie B. C’est moderne, et suis contente pour elle. C’était très important en cette fin d’année pour elle, son compagnon et le garçon, qui a bien huit ans et demie. Cela grandit. 

A très très bientôt. En ce moment à Bordeaux, le temps n’est pas extra, c’est de saison. Avec ce vent du Nord qui s’est installé, vous allez dans toute la France avoir de la neige, de la pluie, du vent, bref du mauvais temps. Beaucoup d’humidité hélas pour nos vieux os. 

Un clin d’œil coquin pour terminer ce dernier texte de l’année. Elle est trop mignonne, je n’ai pas pu résister. 😉

Geneviève. 

 

Cela fait aujourd’hui dix ans.

Cela fait aujourd’hui dix ans,

que j’ai créé le blog : https://filamots.wordpress.com


Ensuite, le 24 juillet 2014 je poursuis avec brindille33, sensé être plus axé sur la photographie. Les années passent pas terribles.
Je remercie toutes les personnes qui me suivent encore sur filamots surtout sur les recettes et un poème, allez savoir pourquoi : Ce que c’est que la mort victor hugo
Quant aux statistiques, elles ne m’ont jamais intéressées et n’ai constaté que cela existait bien des années après le début de filamots 😉 Blonde je reste. 

Merci à Colette, Claudie et Gisèle pour leurs commentaires sur filamots. Grâce à filamots j’ai fait une belle rencontre, nos amis du N.E la famille oth67 et merci à Lo pour ses conseils précieux.
Merci sur celui-ci à toutes les personnes ajoutées à celles de filamots. Andrée une place spéciale dans mon cœur. C’est comme cela.:)

J’avais écrit que j’étais devenue un électron libre sur la toile. Une personne m’a un jour dit que je « papillonnais », bof, je préfère dire que je me sens « sauterelle » très très lourde du passé qu’elle traîne derrière elle et qui ne s’en va pas. 

Je continue l’aventure dans ce bateau qui tangue, avec davantage de bas que de hauts. Aider les autres m’empêche de penser. Là, je lis beaucoup. J’ai une merveilleuse famille chez mon fils en Belgique, et l’aînée de mes petites-filles bientôt 27 ans avec qui je ris comme une sotte du même âge. Elle galère et est si courageuse en partant faire ses ménages. Je souhaiterais tant d’autres bonnes choses pour elle et son petit garçon de sept ans, adorable, sensible.

Je me fais rare, je sais. Je n’oublie personne. La liste est longue et je n’ai pas cité toutes les personnes à qui je suis attachée avec le cœur. 

 

 

Joyeuses fêtes et bonne année 2019.

J’avais fait il y a quelques week-end, une composition ikebana déjà mise sur un autre article.
A tous ceux et toutes celles qui me connaissent via ce blog, ainsi que les visiteurs que je remercie pour leurs passages, je profite de cet article pour vous souhaiter 

 

Source : Internet. Gambas sautées à l’ananas.

Que ce soir ou demain vous apporte des petites ou de grandes joies, même solitaire pour les personnes qui le passent isolées. Suffit juste de penser à soi et de se faire plaisir en ces jours.

 

 

 

……..

.

Hier matin consultations urgences – Merci pour vos commentaires

Avant hier soir très mal aux doigts de pied et celui d’à côté.Le tout commençait à avoir une drôle de tête, début d’inflammation.  Via leur logiciel internet j’ai tapé ce que je pensais,  J’ai préféré prendre les devants et hier  matin, réponse du chirurgien, « rv aux consultations urgentes ». Je trouve ce logiciel de l’après opération vraiment pratique et bien suivi. Comme je l’avais signalé dès le départ lors du changement de mon premier pansement à l’infirmière et le même jour au kiné qui m’avait « momifié les pieds », les points de suture n’étaient pas résorbables, mais bien à retirer 😦

Lorsque le chirurgien hier matin a vu les fils, il m’a dit, « Ce sont des fils à enlever ». Il m’a semblé surpris, moi aussi 👿 vu me semble t-il son expression. Pour le coup, il prend une photo avec son smartphone et voilà mes orteils devenant les vedettes du matin. Pas de tapis rouge, non, non 😆 juste une seule pensée : « Mince, je vais déguster….   » Cela ne fait pas du bien alors que l’après opération rien. Effectivement, trop de temps était passé et cela pique vraiment. Comme une aiguille qu’on enfonce. C’est bref et intense. Je connaissais le truc. J’ai crié « aïe » suis plus aussi courageuse. 
Depuis lors cela ne pourra aller que vers un mieux enfin. 
Au niveau physique l’immobilité forcée m’a vraiment fait régresser. A Bordeaux l’ascenseur en panne, pas de chance. Il sera nécessaire si je veux faire des sentiers de randonnée, dans quelques mois de m’adresser à une personne qui m’aidera à pouvoir retrouver ma forme 
Il fait ici superbe, impossible d’en profiter, c’est dommage. Je commence à trouver le temps long et ai hâte à retrouver mon logement à Blaye. 

Désolée de ne pas encore avoir répondu aux commentaires de l’article précédent, je le ferai depuis ma tablette.

Merci pour vos commentaires et quelques nouvelles

Bonjour à tous et toutes et bonne semaine,

Un grand merci pour vos commentaires.
Demain changement de pansement à la clinique. J’aurai les doigts de pied entourés de bandelettes. Ce que j’appelle une forme de momification. 😉
J’en saurai davantage quant à cette dépendance à la maison.

– De devoir le plus possible être allongée la jambe en l’air pour ne pas avoir d’œdème et surtout favoriser la circulation sanguine. Comme je suis très mode d’emploi, je suis à la lettre ce qui m’a été conseillé.

– Je parviens un peu à aller devant mon pc, la jambe allongée sur un tabouret, sauf que le dos avec son hernie discale n’est pas très fort d’accord. J’aurais pu participer hier à mettre la photo du Silent Sunday, mais je doutais de pouvoir aller rendre à tout le monde. Et nous ne sommes pas nombreux 🙂

– Désolée de ne pas vous visiter ou alors au hasard dans ma liste de nouveaux articles entrants.

– J’ai cru pouvoir taper depuis mon portable dans mon lit, ce n’est pas du tout confortable. L’article précédent, je l’ai tapé depuis ma tablette.

– Depuis hier, la situation est très tendue. Comme d’habitude tout est de ma faute, etc.. etc… Le début de la discussion ? Une histoire avec la télé. Comme quoi, ce n’est pas là le fonds du problème. Je me fâche et ne puis rester dans un ton posé. Je ne peux pas. C’est vrai qu’il fait tout ce qu’il peut, comme moi, sauf que je déteste d’entendre dans sa bouche des paroles que je n’ai pas dites du style : « Prends-moi pour un c** » Phrase que j’entends depuis 14 ans. Je ne suis pas rancunière, et il est vrai qu’après, je puis repartir sur une autre discussion normalement.

– Heureusement je lis beaucoup et les dernières images des livres lus ne sont plus à jour. 😦
J’ai lu de beaux livres autres que des thrillers ou policiers. Et là je replonge dans une enquête à Détroit en 2013.

– Mes petits maux sont vraiment « nazes » à côté de ce que j’ai appris de ma meilleure amie à Bruxelles qui a un nouveau coup du sort, cette fois ci sur les deux yeux. J’espère de tout mon coeur qu’elle ne deviendra pas aveugle, très très sincèrement. Il s’agit de plis sur la rétine. Quelque chose de rare. Elle n’aura le résultat de son scanner qu’après Pâques. Je croise les doigts et j’ai peur avec elle. Mes hauts et mes bas sont bien minimes à côté de ce qu’elle m’a appris.

– A propos si vous avez des questions pour votre blog ou votre site, je suis intervenue hier un petit peu sur le forum de soutien. Celui-ci est en plein passage d’une système à un autre, et à ce jour, je dirais un peu de patience. 🙂

Merci de tout coeur de me lire, de me répondre, de passer sur mon site ou blog qui fonctionne au ralenti. ❤ Je n’oublie personne, et je pense bien souvent à vous, même si vous êtes tous et toutes des personnes virtuelles, sauf quelques personnes rencontrées dans la réalité où ce ne fut que du bonheur.

Pleins d’amitiés et de bisous.
Geneviève

Opération deuxième jour.

Bonjour à tous et à toutes.

Tout va bien. Je peux me déplacer avec mes Cannes anglaises sans problème. Le kiné est passé et m’ expliqué comment faire. Pour moi un gros souci en moins. J’ai reçu un médoc que je ne peux pas prendre contre la douleur. Composition : paracétamol, opium, et caféine. Ce dernier je ne le supporte pas il donne de la tachycardie. Je prends donc du « bête » paracétamol. Tout va bien. Mon pied n’est pas encore totalement réveillé. Toutes les deux heures j’ai un tour de cheville en tissu des lequel je mets toutes les eux heures un truc glacé à enfilé et fourni par la pharmacie. Hier soir je me suis endormie avec pendant plus d’une heure. La personne qui m’avait écrit sur ce blog ou site qu’elle avait la trouille, je la rassure pour l’instant tt va bien. Pas de saignement, pas gonflé et au lit les pieds surélevé sur deux coussin plus épaisses en hauteur que les galettes de chaises.

GG est dépassé, je m’y attendais. N’empêche qu’il est là pour faire les courses et à manger. C’est tout. Je ferais bien des photos ce sera pour demain. Un pied dans des bandages et surtout la chaussure pleine de scratch 😉 Je montrerai ce truc à mettre autour de la cheville en photo demain. Là je suis allongée. Et j’attends l’alarme pr mettre le froid autour de la cheville.

Ce midi cuisse de dinde et choux de Bruxelles. GG me soigne aux petits oignons. 🙂
Bisous …tout un camion A demain.
Gene

Future opération – visite du lundi 19 février 2018

Bonjour à toutes et à tous 🙂

Je répondrai aux derniers commentaires bientôt. 🙂 

Je parlais sur un autre article, des difficultés administratives. La dernière étant celle où la date de l’opération de cet Hallux-Valgus plus celui du doigt de pied d’à côté appelé « doigt crochu » de par sa position en V renversé, ce qui fait très mal à la marche et ouvre la chair du dessus fut reportée à diverses reprises. Ce fut d’abord le 10 ou 12 février, ensuite le 1er mars, et pour terminer avec le professeur lui-même fixé définitivement au 15 mars prochain. Problème de secrétariat. La clinique va bientôt aller sur la rive droite et la dame est partie. Depuis lors c’est le bazar.  Ce qui fera un mois et demi de convalescence sans pouvoir sortir mis à part après une première quinzaine, changement du pansement avec des bandages en joli bleu 😉 et mise d’un autre au bout d’un mois style comme celui qu’on met lorsqu’on a une entorse  et quinze jours après constat définitif de la réussite complète ou pas chez le professeur, et retour à la marche. Là à apprendre au fur et à mesure des diverses modalités.

Hier ce fut donc une réunion concernant la technique de l’opération, où j’aurais deux visses dans les deux premières phalanges du doigt de pied pour le redresser, et l’excroissance sera éliminée pendant l’opération. Pour le doigt crochu, le petit tendon est sectionné et il reste encore un grand tendon, histoire de pouvoir encore le plier. J’ai trouvé cette technique expliquée bien précise et intéressante. Les doigts de pied sont d’abord endormis, une piqûre par doigt, soit cinq..5

Là j’ai éclaté de rire en disant qu’à cela il n’y avait pas moyen d’y échapper. Brrrkkk. Bref, je connais pour les boules de graisse sur la tête. Pour les doigts se sera une autre histoire. Ensuite légère anesthésie pour ne pas entendre tous les discours et ce qui se passe bien entendu. C’est mieux. Le réveil se fait d’ailleurs très vite. Ensuite salle de réveil, visite dans l’après-midi et j’ai demandé retour en ambulance ou VSL.

Je n’ai pas peur de l’opération. J’ai peur de devoir rester à la maison, quasiment immobilisée en devant me mettre un « coldpack » toutes les deux heures, pendant x jours autour de la cheville. Pour éviter tout œdème, c’est important, c’est une extrémité. Et une chaussure adéquate à mettre à chaque déplacement.
J’ai peur, oui peur de la co-habitation. C’est déjà pénible maintenant, car j’ai d’autres visites médicales encore à faire, dont une radiographie qui doit être prescrite par mon médecin traitant. Je dois de toute manière le voir.
Lundi prochain visite chez l’anesthésiste. Je pourrai après faire un saut à Blaye, histoire de prendre des vitamines et recharger mes batteries. Cela ce sont les projets. Sinon, je lis bien entendu, j’ai deux snoods de terminer et deux encore à faire. Comme me racontait mon fils. Pendant que ma belle-fille attendait mon petit-fils elle a beaucoup tricoté des écharpes et des couvertures. Ce qui est une occupation comme une autre. Très délassante il est vrai.

Conclusion : Vive la marche à partir du premier mai. Ce sera chouette au printemps. Le but est de devoir maigrir et faire enfin un GR, partiel ou dans son entièreté. J’ai des projets. 🙂

.

Bonne année 2018 et merci

Photo prise lors du Marché de Noël,le mois dernier à Bordeaux. Oui oui je sais cela ne se voit pas 😆
Je n’aime pas les mots fabriqués. Contrairement à l’année dernière où j’étais en plein déménagement, je souhaitais y mettre une photo personnelle quelque peu détournée pour toutes les personnes sans aucune exception, qui passent sur ce blog en commentant ou pas.
Un grand merci pour vos gentils  « J’M », vos commentaires. Un grand grand merci d’accepter que cela soit le bazar dans ma tête pour les réponses. Je me disperse je sais. Je n’oublie personne.

J’espère que vous continuerez vos blogs et restez tels que vous êtes sans rien de changer de cette personnalité qui lorsque nous entrons sur un site ou un blog nous montre ces univers différents et si personnels.
Notre richesse à partager, merci.
Nos blogs sont à l’image quelque peu de nos vies réelles. Certaines personnes se confient d’autres s’évadent via ce biais du partage. Merci pour tous les rêves distribués en photos, les récits, les blagues aussi et la curiosité des articles postés et sur lesquels j’apprends aussi.
Merci à la communautés des écritures, des photographes, des livres et tous les autres univers. 

brindille33 – Geneviève

Bonnes fêtes de fin d’année 2017

J’espère que vous avez passé une douce journée de Noël ? Je pense aux personnes seules, hospitalisées, handicapées, sans-abri, et aussi aux joies passées seule, à deux, avec les proches, amis ou autres.

Le sapin n’était plus dans sa première fraîcheur 😉 Qu’importe la décoration rutilante y était et quel plaisir pour les yeux 🙂

J’étais en Belgique et l’arrivée à l’aéroport de Charleroi fut assez épique. Pas de visibilité. L’avions devait ainsi atterrir dans une purée de pois où en voyant enfin l’avion descendre lesdits nuages, il n’y avait guère de hauteur pour arriver sur le tarmac. Il volait doucement et c’était l’encombrement à l’atterrissage. J’ai vu passer le soleil à ma gauche au moins six fois, c’est dire comme l’avion tournait en rond.


Je sais des nuages, cela ne ressemble à rien pris ainsi en photo 😉 Ce qui était en-dessous c’était comme ça jusqu’à l’atterrissage….hum….je me répète….

Cela m’a permis d’au moins mettre deux photos, une de là-haut et une autre d’une partie du salon. Les travaux continuent et se terminent. Les verres de la fameuse porte de la chambre parentale seront tous pareils. C’est vraiment très très cher même pour du simple.

Bonne semaine à tous.


.