Poésie : La femme âgée (Martine Hadjedj)

Je n’ai pu que m’arrêter sur ce poème, en cherchant la trace du mot : « diamant » Celui-ci est tellement beau et touchant. Il me parle, la route pointe à l’horizon. Encore de longues marches, ne pas tomber, aller de l’avant, essayer du moins malgré les maux physiques. Ceux de l’âme peuvent encore se réjouir au creux de tous les diamants de la nature. Et ceux en soi. La suite est à lire chez le poète semeur de mots. Merci pour lui.

Arbrealettres


LA FEMME AGEE

Autrefois, j’étais belle, j’attirais les regards,
Sur mon glorieux passage, les hommes se retournaient,
Le monde et ses égards, oui, tout m’appartenait,
A présent, je suis vieille, j’ai perdu mon pouvoir.

J’ai reçu bien des roses ; leurs épines m’ont blessée,
Après les jours heureux suivaient les nuits glaciales,
J’ai affronté déserts, tempêtes, et chacals,
Et sans jamais plier, j’ai lutté, supporté.

Mais tous ces coups du sort, reçus en pleine face,
En laissant sur ma peau, d’indélébiles traces,
Ont fortifié mon âme, comme un muscle qui travaille.
Elle devenait plus belle, après chaque bataille.

Et vous tous qui pensez, sa beauté s’est fanée,
Emportée par le temps, eh bien vous vous trompez,
Car de cette sombre pierre qu’était mon cœur, avant,
Les intempéries de la vie en ont fait un diamant.

Derrière mes yeux, délavés par tant de larmes versées,
Et mes paupières ridées, usées par…

Voir l’article original 24 mots de plus

Chuchotements (Kettly Mars)

Un poème d’un auteur que je ne connais pas.
Voici un lien : https://www.babelio.com/auteur/Kettly-Mars/92532
Ce que je préfère : « entre deux soleils
refaire tous les chemins
traverser tes pôles
en passant par ton milieu
m’enfouir dans ton extrême »

Arbrealettres


Francis Picabia -   (3)

Chuchotements

je n’ai rien à vous dire
voulez-vous m’aimer?

je n’ai rien à vous dire
et si on se faisait plaisir?
caresses au crépuscule
gémissements de brise
extases musquées
et si on s’aimait d’amours fulgurantes?

*

même les carreaux ont eu froid
sur le sol que martelaient nos pas
entre deux battements de sang
dorment des frissons

ce qui meurt
renaît à chaque instant
l’éternité est le silence
entre deux battements de vie

*

entre deux soleils
refaire tous les chemins
traverser tes pôles
en passant par ton milieu
m’enfouir dans ton extrême

je t’aperçois
entre deux battements de cils
étendard au vent
dans la poussière des piaffements
les hennissements de ton sang
je te fais de grands signes
le vent ramène nos histoires parallèles

(Kettly Mars)

Illustration: Francis Picabia

Voir l’article original

Ces mots qui blessent les enfants pour la vie

Un avant-goût sur un article que je souhaite aussi mettre sur ces phrases qui assassinent. Bonne lecture chez Nuage1963 🙂

Nuage Ciel d'Azur


Là où la confiance en soi devrait normalement s’installer, elle prend toute la place.

,

En y réfléchissant un peu, on constatera que ce qui nous apparaît comme un geste malintentionné de la part de notre bambin pourrait n’être qu’une maladresse normale pour un enfant de cet âge.

Dire à notre enfant que l’action qu’il a faite n’est pas bien pour telle ou telle raison passe mieux que de lui dire qu’il est méchant, parce qu’il a fait ceci ou cela.

Par exemple, on peut lui dire:

Il n’y a rien de mal à s’excuser auprès de son enfant après avoir été un peu trop agressif envers lui. Au contraire, c’est une excellente façon de lui apprendre que les adultes ne sont pas parfaits et qu’ils peuvent, eux aussi, se tromper.»

  • On oublie souvent qu’ils sont des personnes à part entière.
  • Ils s’imprègnent plus facilement des insultes à répétition à…

Voir l’article original 117 mots de plus

L’armée des façades (Georges Bonnet)

Parce que le poème est beau, et parce qu’il est écrit à l’arrière de l’illustration est tellement vraie. Je conseille d’aller chez notre semeur de mots et lire aussi ce qu’Anne Murat écrit à propos de la nature. Merci. 🙂

Arbrealettres


herbe-x

L’armée des façades
Les toits en quête d’oiseaux

Des volets clos
aux couleurs difficiles

La vie entre deux pavés
dans un brin d’herbe

(Georges Bonnet)

 Illustration

Voir l’article original

Comment transférer des photos en bluetooth depuis son mobile vers son pc ?

Pour information, pour les personnes qui ne parviennent pas même avec le câble depuis un pc portable de transférer des photos tel mobile vers ce pc portable. 🙂
Ne pas oublier d’abord d’aller sous Androïd dans la galerie et de mettre la photo ou les sélectionner. Ensuite aller sur le téléphone mobile dans Partager sous les photos et ensuite aller dans Bluetooth sous Windows10 et aller sur importer les fichiers.

 

filasuivre

Pour transférer les photos de son tel mobile, si jamais vous ne trouvez plus votre câble depuis ce tel mobile vers le pc, mettre les deux outils en bluetooth ceci sous windows 10 pour le pc portable. 

Ceci est la première opération.

Je mets ci-dessous ce que le site du crabe met et qui est totalement exact. Je viens de le refaire à l’instant et j’ai pu le faire sans code. 

Il est toutefois nécessaire d’associer le tel mobile au pc ou pc portable. Ils doivent via le bluetooth se reconnaître.

https://lecrabeinfo.net/envoyer-transferer-fichiers-photos-telephone-mobile-vers-pc-windows-bluetooth.html#comment-25662

J’ai bien réussi avec un Wiko pour tel mobile. 

Pour la facilité, j’ai créé un dossier d’images provenant du tel mobile. Lors du transfert, je dois choisir où et sur le bureau ce dossier est ainsi facile à trouver. 🙂 Ensuite je fais ce que je veux en mettant mes photos sur mon disque dur externe. 🙂

Voir l’article original

Le livre sur la place 2018 – Focus sur les auteurs de romans noirs

Pour les personnes qui auraient envie de se rendre à Nancy pour les livres polars et cie. Même si j’en lis beaucoup moins, ce serait sympa d’avoir ce but de visite. Suivre le lien chez l’auteur de l’article. 🙂

EmOtionS - Blog littéraire

Le salon littéraire Le livre sur la place 2018, 40ème édition, se déroulera les 78 et 09 septembre à Nancy.

C’est l’un des plus grands salons littéraires français et cette édition s’annonce riche, avec des auteurs venus de nombreux horizons (600 auteurs en tout !).

La liste vient d’être dévoilée. Vous la trouverez en suivant ce lien vers le site officiel.

Même si le salon est généraliste, voici un focus (tout personnel) sur une bonne partie des auteurs de romans noirs / polars / thrillers (mais pas que, il y a quelques autres de mes auteurs favoris…) qui seront présents à cette édition toujours aussi éclectique. 

Du bonheur à venir !

Antonin VARENNE

Barbara ABEL

Isabelle DESESQUELLES

François-Xavier DILLARD

Karine GIEBEL

Guillaume MUSSO

Julien SANDREL

Sonja DELZONGLE

Sandrine COLLETTE

Samuel DELAGE

Maud TABACHNIK

Olivier KOURILSKY

Hervé COMMERE

Jérôme CAMUT et Nathalie HUG

Nadine…

Voir l’article original 30 mots de plus

Promo pour une dame écrivain.e Isabelle Corlier

Une dame écrivain.e à découvrir avec son premier livre. 🙂
Le suite sur son blog ou site.

Acte 2

Le principe est simple : une photo, pas de mot…

Pour participer, il vous suffit de poster votre lien ci-dessous :

Bon dimanche à tous !

Voir l’article original

Je n’ai pas à me sentir ivre (Eugène Guillevic)

J’aime Eugène Guillevic poète. Merci à arbrealettres pour tous ces trésors à découvrir sans modération. 🙂

Arbrealettres




Je n’ai pas à me sentir ivre
Pour être en communion
Avec toi, l’étendue, avec
Ce que tu contiens.

Il me suffit
De toi et de moi,
Il me suffit de nous,

Tels que nous sommes,
Ivres seulement d’exister
Toi et moi

Et de sentir
Entre nous passer
Ce courant qui n’en finit pas,
De le retrouver

Chaque fois que je t’approche —
Et même quand je suis loin.

(Eugène Guillevic)

Recueil: Possibles futurs
Traduction:
Editions: Gallimard

Voir l’article original

L’ascension d’une vie avec Maud Ankaoua

Je conseille ce livre, absolument plein de vie, un chemin à saisir personnel, fait de belles rencontres positives. Je le conseille vivement. Il est devenu un livre de chevet 🙂 Il y a même un certain suspens 🙂 Rechercher un manuscrit….chut je n’en dirai pas davantage. A vous de deviner 😉

Le blog de Babelio

C’est face à des lecteurs sélectionnés pour l’occasion que Maud Ankaoua est venue présenter, il y a quelques jours, son dernier livre Kilomètre zéro : Le chemin du bonheur publié aux Editions Eyrolles. L’occasion d’en savoir plus sur l’origine de ce premier roman pour l’auteure, sur les événements qui ont pu la mener vers l’écriture et sur les éléments forts à retenir de cette lecture.

« Maëlle, directrice financière d’une start-up en pleine expansion, vit le rythme effréné de ses journées ; sa vie se résume au travail, au luxe et à sa salle de sport. Ses rêves… quels rêves ? Cette vie bien rodée ne lui en laisse pas la place ; jusqu’au jour où sa meilleure amie, Romane, lui demande un immense service. Question de vie ou de mort.

Maëlle, sceptique, accepte la mission malgré elle. Elle rejoint le Népal, où l’ascension des Annapurnas sera un véritable parcours…

Voir l’article original 1 227 mots de plus

Lauréate du Premier Prix du 22e Concours départemental de la Nouvelle de Draveil, édition 2017, avec mon texte « La Soupe à la grimace » !

Une nouvelle de cette auteure à découvrir : La soupe à la grimace et qui a obtenu un prix bien mérité. Le hasard de la découverte a bien fait les choses. (Ce n’est pas brindille33 qui a écrit le livre 🙂 )

Le blog d'Altana Otovic

DSC_3081En attendant de terminer mon roman… 

Je suis l’heureuse lauréate du Premier Prix du 22e Concours départemental de la Nouvelle de Draveil, édition 2017, avec mon texte « La Soupe à la grimace » ! 🌹                      La remise des prix a eu lieu ce samedi 14 octobre à 11h.

Ma nouvelle « La Soupe à la grimace », est disponible à la lecture ici même !

.


Ouvert à tous les habitants de l’Essonne*, ce concours est organisé par l’Association des Amis du Livre de Draveil et distingue chaque année trois candidats. 
J’ai vu les affiches un peu partout dans la ville où j’ai grandi et j’y ai participé, plus par sens du défi que par réelle appétence pour la nouvelle, qui est pour moi un territoire étranger. En effet, j’écris de la poésie, de l’essai, un roman…

Voir l’article original 238 mots de plus