Journal de brindille – 03-12-2017 – Bon dimanche frisquet et merciiiiii

Et oui il fait frais un peu partout en France. En Belgique j’ignore comment cela se passe ? Ici à Bordeaux, les voitures sont toutes gelées et l’homme a un début de grippe. Bein oui, j’ai dû en catastrophe retourner chez moi à Blaye, pour voir si j’avais bien coupé l’eau dans les toilettes. A ce propos pas d’articles écrits et  d’inondation. Les faits précédents m’ont causé des soucis nullement racontés par manque de temps 🙂 C’est comme l’histoire de ma chute du 14 août dernier pour le thème gyroscopique où j’ai vraiment fait « ma blonde » au Jardin Public de Bordeaux. Depuis lors, la santé pas très au top et le réveil de mon hernie discale qui « dormait » gentiment. Or pour l’hernie discale, il est important de marcher. Et marcher ce n’est plus guère possible que une demi-heure oui. Au mois de janvier, je rencontre un professeur pour mon pied droit, pour une future opération afin d’enlever mon hallux valgus avec le doigt de pied suivant en crochet. Les deux me font mal. Bah de tout cela il y a bien pire 🙂

Je fais souvent l’aller-retour entre Blaye et Bordeaux. Le premier endroit étant mon cocon de retrouvailles avec la nature. Le second avec mon mari avec qui j’ai retrouvé depuis notre passage devant la Justice de Bordeaux pour une simple séparation de corps, tout l’amusement et les rires du début de notre mariage.  Une vie à deux de treize années plus mature, complice certainement et avoir ainsi pu casser la relation qui était devenue toxique par la proximité dans les lieux où nous vivions trop petit.
Nous avons tous un passé que nous traînons derrière nous. Il est facile de dire d’en faire fi. Chacun à ses expériences et son vécu. Je respecte. Je suis contente pour mon mari qu’il ait pu avancer avec beaucoup de joie dans une relation plus vraie avec ses enfants et est content avec ses petites-filles. Le petit-fils arrivé chez son fils sur le tard est trop couvé et GG essaie de le voir au mieux qu’il peut. Tout va bien. En Belgique comme en France, les enfants vivent leur vie sont emportés dans leur tourbillon du travail, « des mômes-cacahuètes », c’est la vie 🙂

J’aime la campagne et viens à Bordeaux pour une vie à deux bien plus agréable qu’auparavant. 🙂 Lorsque je rentre à Blaye, je m’enrichis de la nature et de ce qu’elle me montre. L’homme n’a pas du tout les mêmes aspirations. Il en faut de tout pour pouvoir partager. Cela c’est la théorie ;-).

J’ai un projet dans les années à venir, très très loin, d’une mini-maison ou tiny-house, où nous sommes allés voir les artisans au mois d’octobre près du Mont-Saint-Michel. Q’est-ce que nous nous sommes amusés. Trois jours de rire du GPS qui ne trouvait pas la Place de la Gare à Rennes pour aller dormir…Et bien d’autres événements on ne peut plus anodins peut-être vus de l’extérieur. N’empêche quel souffle de fraîcheur. A recommencer nous sommes-nous dit. L’Alsace a toujours notre préférence. 🙂  Super-Besse aussi 🙂 Et bien d’autres endroits à visiter en France. Nous ne sommes pas crésus, loin de là.  Entre la vie de tous les jours, les ennuis de santé, je lis beaucoup, je chronique peu, je suis trop longue et cela me prend beaucoup de temps. Je sais je suis peu concise. Tant pis, j’assume. 🙂 C’est la raison pour laquelle je réponds lorsque je peux à vos commentaires. A Bordeaux, c’est plus facile.

Je suis très cinéphile et je regarde pas mal de films aussi. Je ne chronique pas non plus. Les deux derniers qui m’ont marquée furent : Le monde de Nathan et La Porte du Paradis de Cimino. J’ai un article prêt et très long à publier à ce sujet. Aussi long que le film qui faisait au départ six heures  😆

Et tout d’abord, des photos comme je peux. J’ai toujours mon apn avec moi. Le regard guide.  Le rendez-vous reflets m’obligera ici à Bordeaux, d’aller les chercher. J’ajoute avec tellement de plaisir, j’adore ce regard là aussi. Et il y a tout le reste peut-être inconnu que je découvre sur les blogs de photos. 🙂

Allez zou pour la photo du silent-sunday aujourd’hui que je publie souvent le midi.