Blabla de brindille : Et voilà c’est parti pour le karcher de la façade arrière

Ne nous méprenons pas, ce n’est pas avec un arrosoir que cela va se passer. Les volets baissés de l’appartement à Bordeaux depuis trois jours, aujourd’hui c’est du sérieux.

La poésie d’hier sur le mot « façade », c’est d’actualité 😉

Sources : Internet

Lorsque je regarde les images sur internet, je ne comprends pas les échafaudages ? En attendant, cela doit ressembler en ce moment à ceci. Pas trop envie de sortir pour aller voir. 😉

En tapant, j’entends derrière moi l’eau qui coule le long des volets.
Un peu d’humour ce matin ai-je dit à l’homme. « Ouvrons la fenêtre et prenons une bonne douche » 😆 Comme la vanne ne venait pas de lui, ce fut plouf 😆

A 8h30 ils allaient débuter, ceux qui bossent. Et l’homme décide d’ouvrir tous les volets. Je lui dis que c’est indiqué sur les appartements concernés comme celui-ci que c’est aujourd’hui le grand jour du grand nettoyage de la façade à l’eau, avec le bruit qui accompagne celui du compresseur tout en bas au rez-de-chaussée. Lundi prochain, ce serait pareil. Quoi, je l’ignore.
Pour le coup il demande ce qui est écrit sur le papier. Et ensuite referme tous les volets. Je cherche encore l’erreur à cet instant. Personnellement je m’en fiche de tout cela. Juste une expérience de plus dans ma vie de tous les jours. 🙂

Zut j’aurais dû faire la photo de l’arrière avant et ensuite après. Comme ils feront la façade avant après, je vais me dépêcher de faire la photo de celle de l’immeuble côté rue. Là cela se verra. Devenu noir, ou sombre à cause de la pollution urbaine. Depuis 2004, année de la construction, c’est nécessaire.

Pour terminer, quelques photos prises récemment le long du talus de la supérette Simply, devenue « l’oiseau » 😉 Elles ne sont pas extraordinaires, je vais devoir changer d’appareil. Ou alors c’est moi qui m’y prend mal en mode choisi : Macro.

A Bordeaux façade arrière du bâtiment, c’est aussi la rentrée !

Soulevons un peu le voilage 🙂 Déjà des barres métalliques, du moins quelque chose qui y ressemble.

Je me suis dépêchée parce que je trouvais cela quelque peu marrant, de faire d’autres photos de ces assemblages vus de l’intérieur.

Le gouvernement a pourtant dit qu’il ne fallait plus utiliser son smartphone en classe. Non mais des fois. Il n’a pas dû entendre les informations ce monsieur. D’ailleurs, il persiste

Quatre étages à mettre en place cela a dû être fatiguant 😉 Pause smartphone, sincèrement cela me fait rire cette addiction.

 

Voilà à peu près ce que j’ai  vu depuis le deuxième étage avant le week-end dernier.

Démolir une fiction, se démentir, détruire un échafaudage idéal, même au prix d’un bonheur positif, c’est là un sacrifice impossible pour notre rêveur ! Il restera pauvre et seul, mais fidèle à lui-même, et s’obstinera à tirer de son cerveau toute la décoration de sa vie/ Critiques Littéraires – Baudelaire

Moi je veux pas que l’enfance soit considérée comme un échafaudage. Y a des gens qui s’empressent de retirer l’échafaudage et ils oublient leur enfance. Je crois qu’un être doit être dans une permanente construction/ France-Inter, Vous avez dit classique, émission du 03 février 2016. – Pef

Silent Sunday #86

Bordeaux – Juin 2018, fête du vin

silentsunday

J’ai conscience qu’après un échange avec Mary, elle prenne la mouche comme moi je l’ai prise.
Je suppose que la décision provient certainement aussi de trop de choses par rapport à nos blogs ou sites comme ils sont appelés maintenant.

Je comprends finalement que le silence est d’or et qu’il faille toujours se taire, même par commentaires modérés ou par mails. Comme c’est triste de ne pas pouvoir s’exprimer sans pour autant avoir une forme de chantage affectif virtuel du style : « tu m’as écris ceci, et bien j’arrêterai », ce sont mes mots dits « maudits » d’une autre manière.

C’est dommage Mary de vouloir arrêter. Je venais personnellement comme j’avais envie. Un rendez-vous sympathique et agréable du dimanche. Chacun à sa vie, tu as la tienne, et d’autres comme moi ont la leur.

A bientôt j’espère pour d’autres Silent Sunday, en espérant que quelqu’un reprenne le flambeau ?

Bordeaux fête du vin juin 2018 – Merci pour vos derniers commentaires.

Le week-end dernier, à Bordeaux pour cet évènement, il a bien fallu me mettre en route pour une plus longue randonnée 😉

La photo est floue c’est normal, je marchais 😉

Clic sur les photos pour les voir en grands. C’est mieux. 🙂

 

 

Un quatre mât Russe

Pour voir ce bateau dans son entièreté, clic sur ICI ainsi qu’avoir accès aux informations plus complètes à son sujet. 🙂

Un grand merci pour vos derniers commentaires. La suite un peu plus tard. 🙂

 

Photo du mois de juin 2018 – #39 – Parfait (ou presque)

Ce mois ci c’est Nanouk qui propose le sujet :

Parfait (ou presque)
À prendre littéralement ou avec une certaine ironie, à votre bon plaisir.

Clic sur la photo pour l’agrandir.

Photo prise début du mois de mai 2018. J’y faisais ma première longue sortie pour me rendre chez le coiffeur, côté Grand Parc, à l’opposé du quartier des Chartrons. 🙂 Ce quartier en pleine rénovation comme vous pouvez le constater, devienne   presque parfait, eu égard à ce que c’ était avant. Pourquoi ? Tout simplement parce que planait dans l’air l’inauguration dans ce Cours, par Monsieur Juppé,  de la nouvelle salle des fêtes et autres spectacles qui se trouve tout au début de cette route,  et dont j’ai déjà mis la façade dans le style de Mondrian. En y passant, la chaussée n’était pas du tout parfaite pour y poser ce pied droit dans mes tennis, chaussures souples. J’ai pu ainsi aller enfin chez le coiffeur et m’offrir une nouvelle coiffure, ce qui était totalement parfait pour le moral 🙂

 Qu’ont trouvé nos ami(e)s photographes pour ce thème ?  😉

Alexinparis, Gilsoub, Blogoth67, Who cares?, Pink Turtle, Bubble gones, Céline in Paris, FerdyPainD’épice, Rythme Indigo, Cricriyom from Paris,
The Beauty is in the Walking, Jakline, Ventsetvoyages, La Fille de l’Air, Albane, Marie-Paule, écri’turbulente, Pat, J’habite à Waterford, Chiffons and Co, Nanouk,

Tambour Major, Xoliv’, Christophe, Laurent Nicolas, Nicky, Krn, Frédéric, Mamysoren, Betty, Lilousoleil,
Philisine Cave, Amartia, Giselle 43, La Tribu de Chacha, Pilisi, Angélique, Sandrin, Josette, DelphineF, Mirovinben,

Josiane, Eurydice, Renepaulhenry, Akaieric, magda627, Brindille, Morgane Byloos Photography, Escribouillages, Julia, Lavandine,
Lau* des montagnes, Sous mon arbre, El Padawan

——-
Thème : Parfait (ou presque),
choisi par Nanouk (http://1jalf.blogspot.ca/)
Note de l’auteur-e
À prendre littéralement ou avec une certaine ironie, à votre bon plaisir.
——-

Souffle

Cette statue : Berger à la flûte,  dans le Jardin Public à Bordeaux.

“Souffle, souffle, vent d’hiver ; tu n’es pas si cruel que l’ingratitude de l’homme.” William Shakespeare – Comme il vous plaira.

Au moment de mon passage, en plein après-midi, je n’ai pas pu prendre la statue de face, j’avais le soleil du mauvais côté et mon appareil ne permet pas de prendre en contre-jour. Avec mon argentique, c’était plus facile 🙂

“La pensée est plus qu’un droit, c’est le souffle même de l’homme.” Victor Hugo – Actes et paroles

Photo  prise en avril 2011 au jardin-public de Bordeaux