Pour Gisèle et son défi – 9

https://giselefayet.wordpress.com/2014/11/22/imagecitation-9/

imgp7519_thumb

Une grenouille assise sur un banc.


Une grenouille assise sur un banc le livre à la main,

Se dit qu’il ne fallait surtout pas remettre à demain
Ce manuel qu’elle lisait attentivement sur les choses
A faire ou ne pas faire, et tout ceci en prose.

Remettre à plus tard, alors qu’il est si bon de s’asseoir
De ne penser à rien, se laisser vivre selon son bon vouloir
Profiter des rayons du soleil et qu’importe
La nature est si belle et reposante, forte.

Une grenouille assise sur un banc le livre à la main,
Un autre cette fois ci,  se sent devenir verte de peur
En lisant ce polar, les crimes sous la plume de l’écrivain
Se succèdent, et la plonge dans une mare glauque d’égorgeur

Elle tourne les pages, et savoure le silence de l’instant
Loin des mots des livres, des histoires réelles ou écrites
Rien de tel que la verdure, les fleurs, en ce moment
Pour se plonger dans l’eau calme de la rivière qui l’attend.
© G.Poésies 18-12-2014