Juppé victime gilets jaunes

Un article où je n’ai pas pu m’empêcher de mettre mon grain de sel, que j’ajouterai en commentaire sur mon blog. Comme les commentaires sont modérés autant chez roijoyeux que chez moi 🙂

Roijoyeux

Habitant depuis très jeune (près de) Bordeaux, « belle endormie » qui a été réveillée, dynamisée et rendue magnifique par son maire (depuis 24 ans) Alain Juppé, j’ai tendu l’oreille lorsqu’est passée ce matin sur Europe 1 la chronique de Catherine Nay, qui m’a brisé le coeur…

Europe 1 le 16 février 2019, 08h42

(…) En septembre, Juppé disait qu’il allait rester [à la mairie de Bordeaux]. Mais depuis décembre, il tenait un autre discours, craignait, à 73 ans, le mandat de trop. Entre temps, les « gilets jaunes » sont entrés à Bordeaux.

Ludovic Martinez, son directeur de cabinet, qui tous les samedis depuis trois mois suivait à ses côtés sur les écrans sécurité de la ville la progression des manifs, l’a constaté.

Alain Juppé était très affecté de voir ces hordes sauvages, parfois jusqu’à 7.000 personnes – 90% viennent de toute la région – abîmer sa ville qu’il a tant embellie parce…

Voir l’article original 297 mots de plus