Réponse pour la photo du mois de janvier 2016 : Jardins secrets

DSCN0104-1x2000s encadrée

Belgique – Enghien – Parc – Souterrain

Découvrir les souterrains au niveau de l’histoire et de leurs emménagements.

A l’époque de la restauration complète des trésors du parc du château d’Enghien, ce sont les souterrains reliant l’étang du Miroir à celui des Moulins qui se dévoilent aujourd’hui au grand public, soit quelque 180 m d’un conduit vouté et maçonné datant du XVIIIe siècle.
La découverte remonte à 1990, au moment de la restauration des écuries. Les travaux de déblai dans les sous-sols de ce bâtiment, destiné à devenir un centre d’accueil des touristes, permettent de mettre à jour un conduit de 300 m de long, datant pour partie du XVIIIe siècle et des XVe et XVIe siècles à proximité des deux étangs reliés.

Dans un programme touristique, historique et culturel, la restauration et l’ouverture au public d’un tel site ne pouvait être écarté, précise-t-on en cité d’Arenberg. La rénovation du souterrain par la Région wallonne, qui a reconnu le parc comme monument majeur du patrimoine de Wallonie.

Cela dit, l’utilité du souterrain, car il y en a une, est fort éloignée des préoccupations touristiques d’aujourd’hui. Depuis le XVIe siècle, la galerie a servi à évacuer les eaux de l’étang du Miroir vers l’étang des Moulins et les anciennes douves du château en cas de débordement de trop-plein. Elle aurait également permis l’évacuation des eaux domestiques du tout premier château construit dans le parc, aux XII et XIIIe siècles. Enfin, certains historiens y voient le fondement des anciennes douves de ce château initial dont il ne subsiste que la chapelle castrale, accessible au public.
La partie centrale du sous-terrain, accessible au départ des écuries transformées en expositions, sera ouverte au grand public. La nouvelle saison culturelle, qu’on annonce riche; les guides touristiques d’Enghien organiseront plusieurs visites de la ville et du parc.

Aujourd’hui, les enfants, en visitant les souterrains, vont découvrir le monde mystérieux et fascinant des chauves-souris. Différents ateliers rendent l’apprentissage actif. La visite du souterrain leur montre dans quel genre de refuge les chauves-souris s’abritent pour passer l’hiver.
Durant l’année diverses activités culturelles y sont programmées également.

Sources : Internet.