Photo du mois de juin 2018 – #39 – Parfait (ou presque)

Ce mois ci c’est Nanouk qui propose le sujet :

Parfait (ou presque)
À prendre littéralement ou avec une certaine ironie, à votre bon plaisir.

Clic sur la photo pour l’agrandir.

Photo prise début du mois de mai 2018. J’y faisais ma première longue sortie pour me rendre chez le coiffeur, côté Grand Parc, à l’opposé du quartier des Chartrons. 🙂 Ce quartier en pleine rénovation comme vous pouvez le constater, devienne   presque parfait, eu égard à ce que c’ était avant. Pourquoi ? Tout simplement parce que planait dans l’air l’inauguration dans ce Cours, par Monsieur Juppé,  de la nouvelle salle des fêtes et autres spectacles qui se trouve tout au début de cette route,  et dont j’ai déjà mis la façade dans le style de Mondrian. En y passant, la chaussée n’était pas du tout parfaite pour y poser ce pied droit dans mes tennis, chaussures souples. J’ai pu ainsi aller enfin chez le coiffeur et m’offrir une nouvelle coiffure, ce qui était totalement parfait pour le moral 🙂

 Qu’ont trouvé nos ami(e)s photographes pour ce thème ?  😉

Alexinparis, Gilsoub, Blogoth67, Who cares?, Pink Turtle, Bubble gones, Céline in Paris, FerdyPainD’épice, Rythme Indigo, Cricriyom from Paris,
The Beauty is in the Walking, Jakline, Ventsetvoyages, La Fille de l’Air, Albane, Marie-Paule, écri’turbulente, Pat, J’habite à Waterford, Chiffons and Co, Nanouk,

Tambour Major, Xoliv’, Christophe, Laurent Nicolas, Nicky, Krn, Frédéric, Mamysoren, Betty, Lilousoleil,
Philisine Cave, Amartia, Giselle 43, La Tribu de Chacha, Pilisi, Angélique, Sandrin, Josette, DelphineF, Mirovinben,

Josiane, Eurydice, Renepaulhenry, Akaieric, magda627, Brindille, Morgane Byloos Photography, Escribouillages, Julia, Lavandine,
Lau* des montagnes, Sous mon arbre, El Padawan

——-
Thème : Parfait (ou presque),
choisi par Nanouk (http://1jalf.blogspot.ca/)
Note de l’auteur-e
À prendre littéralement ou avec une certaine ironie, à votre bon plaisir.
——-

Un dessert ? Que du plaisir

1. Crème pâtissière

 

La recette des oranais

Préparation
TEMPS TOTAL : 55 MIN
Préparation : 35 min
Cuisson : 20 min
1. Etape 1
Préparez votre crème pâtissière à l’avance de manière à ce qu’elle soit bien froide (personnellement, j’utilise les préparations en sachet tout aussi bonnes et rapides!).
2. Etape 2
Egouttez bien vos abricots.
3. Etape 3
Découpez 4 grands carrés de pâte feuilletée. Déposez un rectangle de crème pâtissière de manière à laisser 2 coins de pâte sans crème. Déposez 3 ou 4 oreillons d’abricots sur le crème pâtissière.
4. Etape 4
Repliez les 2 coins sans crème de la pâte sur les abricots de manière à former un losange.
5. Etape 5
Procédez de même avec les 3 autres carrés de pâte.
6. Etape 6
Badigeonnez vos oranais de jaune d’oeuf.
7. Etape 7
Enfournez 20 minutes à 180°C (thermostat 6).
8. Etape 8
Dégustez froid, tiède c’est délicieux.
Source : Le net.

Souffle

Cette statue : Berger à la flûte,  dans le Jardin Public à Bordeaux.

“Souffle, souffle, vent d’hiver ; tu n’es pas si cruel que l’ingratitude de l’homme.” William Shakespeare – Comme il vous plaira.

Au moment de mon passage, en plein après-midi, je n’ai pas pu prendre la statue de face, j’avais le soleil du mauvais côté et mon appareil ne permet pas de prendre en contre-jour. Avec mon argentique, c’était plus facile 🙂

“La pensée est plus qu’un droit, c’est le souffle même de l’homme.” Victor Hugo – Actes et paroles

Photo  prise en avril 2011 au jardin-public de Bordeaux

 

Bonnes fêtes de fin d’année 2017

J’espère que vous avez passé une douce journée de Noël ? Je pense aux personnes seules, hospitalisées, handicapées, sans-abri, et aussi aux joies passées seule, à deux, avec les proches, amis ou autres.

Le sapin n’était plus dans sa première fraîcheur 😉 Qu’importe la décoration rutilante y était et quel plaisir pour les yeux 🙂

J’étais en Belgique et l’arrivée à l’aéroport de Charleroi fut assez épique. Pas de visibilité. L’avions devait ainsi atterrir dans une purée de pois où en voyant enfin l’avion descendre lesdits nuages, il n’y avait guère de hauteur pour arriver sur le tarmac. Il volait doucement et c’était l’encombrement à l’atterrissage. J’ai vu passer le soleil à ma gauche au moins six fois, c’est dire comme l’avion tournait en rond.


Je sais des nuages, cela ne ressemble à rien pris ainsi en photo 😉 Ce qui était en-dessous c’était comme ça jusqu’à l’atterrissage….hum….je me répète….

Cela m’a permis d’au moins mettre deux photos, une de là-haut et une autre d’une partie du salon. Les travaux continuent et se terminent. Les verres de la fameuse porte de la chambre parentale seront tous pareils. C’est vraiment très très cher même pour du simple.

Bonne semaine à tous.


.