En passant – Problèmes de santé récurrents

Bonjour à toutes et tous,

En passant comme le dit le format, un grand merci pour vos commentaires. 🙂  
A Blaye, il y a plus de dix jours j’avais été en urgence à la maison de santé un samedi matin pour une cystite. J’ai terminé mes dix jours de prises d’antibio, et me voilà à Bordeaux pour faire voir le pied droit au Professeur et d’autres choses. Et rebelote ce matin pour une cystite. J’ai reçu un autre médoc à base de pénicilline, 3g, je doute que je le supporte, ceci par expérience avec mes soins dentaires. Extraction notamment. Je « erre » un peu pour me trouver un médecin traitant sur Bordeaux, c’est mieux pour les examens divers. Le mien généraliste et j’en suis bien triste pour lui avait de sérieux problèmes de santé et a soudainement fermé son cabinet. Je n’ai pas pu le voir, pour lui dire au-revoir, j’avais des renouvellements sous la main au niveau constant. 
Cela fait un an que je suis tombée  le 14 août de l’année dernière et mon hernie discale qui allait très bien, s’est réveillée à cette époque et je la supporte comme je peux. 
J’ai pris du poids depuis 2004 et devrais maigrir. Je ne parviens plus à remettre la main sur le plan de l’époque où j’avais lorsque j’habitais à Pons, en son temps, pu maigrir de 15 kgs toute seule. J’ai oublié le plan, de mémoire. Il n’y a que weight watcher qui me réussit rien d’autre. Là je suis au régime poissons, légumes. 🙂 Envie de rien d’autre. Pas trop la forme moralement.
Cette nuit j’ai lu un très beau livre romanesque, et n’ai pas pu dormir. J’ai préféré lire plutôt que de ressasser les pensées négatives qui se promènent dans mon cerveau concernant ma fille. J’ai si mal. J’ai fait un premier pas pour renouer le contact, et là elle dit oui et puis le téléphone Whatsapp reste silencieux. Les voyageurs chez mon fils et la petite famille sont bien rentrés. Et j’ai de si belles photos à partager. Notamment du sacré bonhomme qui aura dix ans à la fin de l’année, mais est déjà en pré-adolescence. Il est précoce autant dans ce domaine que dans celui comme on dit en Belgique : Haut Potentiel, ce que les parents ont dû apprendre à gérer. Ou un QI élevé dans les 140. 

Il est avec moi d’une galanterie déconcertante. Me porter mon sac à mains si je dois faire quelque chose, m’aider à descendre de la voiture. Alors que d’après les dires de mon fils ils ne lui ont pas du tout appris cela. Il aura peut-être vu ce genre d’attitude dans la famille de sa maman. 🙂
La grand-mère que je suis craque devant autant de « distinction » et puis je suis si fière de lui. Lors de la visite de la Citadelle a un moment donné il est venu me prendre la main en marchant. Pour moi, il est grand, et je ne m’y attendais pas. J’ai trouvé cela si touchant. 
Le plaisir qu’il montre aussi lorsque j’arrive avec son petit cadeau vestimentaire. Il l’a de suite mis lorsqu’ils sont venus à Blaye me rendre visite. J’ai pu ainsi déjeuner avec eux sur la terrasse. C’était super. Pas d’heure, à la bohème tout ce que j’aime, à la mode de chez mon fils.